Publié par sur

  Le RAP, une bonne stratégie pour acheter sa propriété

achat-de-maison-sans-mise-de-fonds-2013-ratehub

Cliquez sur l’image pour en savoir plus

À la suite de plusieurs réflexions, vous avez pris la décision de vous acheter votre première propriété. Selon la loi, vous devez avoir un minimum de 5 % de mise de fonds pour l’acheter. Est-ce que saviez qu’il est possible d’utiliser vos REER accumulés, soit en prendre une partie ou la totalité pour votre mise de fonds? Oui, c’est possible, l’Agence de revenu du Canada a mis en place le programme RAP (Régime d’accession à la propriété), afin de permettre aux premiers acheteurs d’utiliser leur REER pour la mise de fonds et d’être exemptés d’impôt.

Le Rap s’adresse uniquement aux acheteurs qualifiés. Tout d’abord, il faut être à son premier achat de propriété ou ne pas avoir été propriétaire depuis cinq ans et plus. Également, l’acheteur doit être le rentier du REER duquel le retrait est effectué. Donc, aucun membre de la famille ou un proche ne peut bénéficier de votre montant de REER pour en faire sa mise de fonds.

On peut utiliser le programme RAP dans les cas d’une propriété neuve ou existante, d’une copropriété ou d’une maison unifamiliale. L’habitation qui est en lien avec le RAP doit être la résidence principale de l’emprunteur, et ce, au plus tard 1 an après son achat ou sa construction. Il est impératif que la propriété soit située au Canada et que celle-ci a été achetée ou construite avant le 1er octobre de l’année civile suivant le retrait du REER.

Le montant maximum pour retirer des REER est 25 000 $ par personne. Alors, pour un couple, il est possible d’avoir une mise de fonds allant jusqu’à 50 000 $, ce qui est très intéressant. Par contre, il faut absolument que le REER soit déposé dans un compte depuis au moins 90 jours et par la suite il peut être retiré et transformé en RAP.

Même si ce retrait de REER est à l’abri de l’impôt, il faut prévoir son remboursement complet, et ce, à l’intérieur d’une période de 15 ans. Il y a une période de carence de 2 ans après le retrait avant de commencer à rembourser. Habituellement, il est recommandé de prendre 1/15 chaque année de votre maximum de cotisation en REER pour rembourser votre RAP. Si vous êtes dans l’impossibilité de rembourser votre RAP, le montant sera ajouté à votre revenu imposable lors de vos impôts et cela ne comptera pas comme un remboursement, donc vous perdrez ce montant en REER.

Chaque année, l’Agence de revenu du Canada vous postera en même temps que votre avis de cotisation, un État de compte qui comprend le total de vos retraits RAP, les montants remboursés à ce jour, votre solde du RAP et le montant que vous devez contribuer à vos REER pour le remboursement de l’année suivante.

Prenez le temps de bien vous renseigner auprès de votre institution financière ou en téléphonant l’Agence de revenu du Canada pour savoir si vous vous qualifiez pour le programme RAP. Ne manquez pas l’opportunité d’économiser beaucoup d’argent et d’atteindre votre rêve, l’achat de votre propriété !