Simon St-Laurent

Votre courtier : un partenaire essentiel

Les courtiers immobiliers exercent une profession réglementée et encadrée par une loi qui comporte de nombreuses exigences.
La profession de courtier immobilier et hypothécaire est encadrée par la Loi sur le courtage immobilier. Celle-ci est mise en œuvre par l’Organisme d’autoréglementation du courtage immobilier du Québec (OACIQ), un organisme qui relève du ministère des Finances du Québec dont la mission est de protéger le public dans le domaine du courtage immobilier et hypothécaire.

En effet, à la suite de l’obtention d’une attestation d’études collégiales en courtage, une formation de 500 heures environ, les courtiers doivent réussir un examen d’entrée dans la profession afin d’obtenir leur permis d’exercice. Les devoirs du courtier sont sérieux et ses obligations déontologiques sont nombreuses !

Au cours de leurs carrières, les courtiers ont accès à une multitude de formations complémentaires afin de toujours être à l’affut des lois et des connaissances immobilières. Ils sont appelés à  suivre des formations obligatoires pour parfaire leurs savoirs afin de mieux conseiller leurs clients. La chambre immobilière du grand Montréal offre même des Webinaires en ligne disponibles en tout temps afin qu’ils s’y réfèrent. Ils sont en constante évolution.

Faire affaire avec un courtier immobilier (anciennement appelé « agent d’immeuble » ou « agent immobilier »), c’est opter pour un professionnel expérimenté et compétent qui travaille à faire de votre transaction, une réussite. Mais comment choisir parmi les quelques 15 000 courtiers du Québec?

CONSULTEZ VOS PROCHES
Une bonne piste de départ est de demander des références à votre entourage (parents, amis, collègues, voisins). Ensuite, sélectionner des courtiers qui connaissent bien le quartier ou la région : un bon indicateur demeure le nombre de pancartes à son nom présentes dans les environs. Comme certains courtiers se spécialisent dans un type de marché plutôt qu’un autre (les condos ou l’immobilier commercial, par exemple), soyez certain de préciser ce que vous recherchez lors de vos discussions.

POSER TOUTES VOS QUESTIONS
Pour bien sélectionner le courtier qui vous représentera, préparez-vous une liste de questions que vous poserez à différents candidats :
· En quoi ses services se distinguent-ils de ceux des autres courtiers?
· Travaille-t-il seul ou en équipe?
· Si vous voulez vendre, quelles sont ses propositions de mise en marché?
· Si vous voulez acheter, connaît-il bien la région ou le secteur où vous souhaitez vous installer?

Par-dessus tout, il est important que vous établissiez un lien de confiance avec votre courtier afin que vous puissiez être à l’aise de discuter de toutes questions avec lui. Prenez aussi le temps de savoir s’il comprend bien vos besoins et vos exigences.

EFFECTUER LES VÉRIFICATIONS D’USAGE
Assurez-vous également qu’il est bien titulaire d’un permis de courtier valide en consultant le Registre des titulaires de permis de l’OACIQ.

Source: Les Affaires, OACIQ, CIGM, RE/MAX